Ce qu’il faut savoir sur les vérandas d’aujourd’hui

Tout évolue, tout change, parfois plus vite qu’on ne l’aimerait. Tous les secteurs ont vu leurs méthodes changer, et les évolutions se font de manière toujours plus rapide, au point qu’il est difficile de suivre. C’est pour cette raison qu’il est bon de faire appel à des experts pour analyser convenablement les situations. Par exemple, les constructions changent, et notamment les vérandas, un secteur qui gagne toujours plus de part de marché et dont les normes ont dû s’adapter à leur temps. Pour les comprendre, les Vérandas du Trégor, expert du secteur depuis de nombreuses années, présente en détail les nouvelles considérations.

S’adresser aux bonnes personnes

Les experts locaux sont souvent plus intéressants à contacter que les grands noms internationaux. Une société qui a fait son nom en aidant sa ville, son département ou sa région, c’est la garantie d’une certaine honnêteté, de la connaissance de la réalité du terrain, là où les grandes marques n’ont souvent que du vocabulaire commercial à la bouche, et font sous-traiter ce qui touche vraiment au concret, au terrain. Les Vérandas du Trégor, par exemple, c’est 15 ans d’expertise et d’installations de qualité dans toute la région de la Bretagne. 15 ans, c’est du temps pour gagner en expérience, pour connaître les matériaux que l’on peut utiliser et pour savoir les expliquer aux clients, c’est aussi du temps pour apprendre à avoir une vision d’ensemble d’un projet et comprendre celle des personnes intéressées, jusqu’à convenir à un projet commun. Un sens du rapport humain qui ne peut s’obtenir qu’en pensant plus proche des clients, qu’en ayant pratiqué le terrain depuis longtemps. Et c’est une expérience sur plusieurs métiers à la fois : la société fait office à la fois de créateur, de fabricant, de concepteur et d’installateur, ce qui permet un contrôle total de la fabrication et une possibilité de modifier chaque détail, selon n’importe quelle préférence. Elle continue également de défendre sa région en étant présente aux importants salons locaux, comme ceux de l’Habitat à Brest ou à Morlaix, et même à la Foire Expo de Saint-Brieuc, ce qui révèle son désir de proximité avec les personnes.

Mais l’expérience, ce n’est pas rester figer dans une vision archaïque du métier, bien au contraire. La société des Vérandas du Trégor fait partie de ces concepteurs qui se sont penchés sur les outils modernes, pour trouver la meilleure comptabilité avec leur propre profession et les nouvelles possibilités offertes. Ainsi, elle s’est lancée dans la simulation en 3D assistée par ordinateur, afin de projeter aux personnes intéressés une idée réelle de leur projet. Si l’on combine ça avec les devis gratuits, cela signifie que chacun peut se faire une idée très détaillée de sa création à venir, et la modifier à son goût, selon les nouvelles questions qu’il réalise en pouvant se projeter. C’est ce que la technologie moderne permet de faire : ne plus être tributaire du hasard, ne plus attendre de voir le résultat final pour risquer la déception, mais le voir dès le début et pouvoir s’ajuster en fonction. Dans les autres technologies qui ont investi le secteur, on peut aussi découvrir la visite virtuelle, cette technologie exploitant les outils de Google pour découvrir l’ensemble du catalogue de l’entreprise à 360°, sans avoir à quitter son domicile. Il est ainsi possible de pénétrer virtuellement dans chaque véranda proposée par l’entreprise pour en découvrir toutes les spécificités, en vue intérieure comme en vue extérieure, et de se déplacer librement entre elles pour trouver celle qui convient le mieux, le tout uniquement depuis son ordinateur. C’est une option proposée directement depuis le site des Vérandas du Trégor, preuve d’une évolution technologique réussie.

De l’importance d’élargir son catalogue

Mais il y a aussi d’autres manières que les Vérandas du Trégor ont eu de se suivre l’évolution des tendances, et c’est de s’étendre, de varier leur secteur d’activité pour proposer d’autres services pouvant intéresser les clients. C’est finalement une suite logique : quand on est déjà du début à la fin du processus de création d’un produit, il est logique de vouloir utiliser ces compétences autrement, en voyant ce que l’on peut créer d’autre avec une telle expérience et main-d’œuvre. Et cela suit une évolution de la tendance générale, qui pousse la plupart des entreprises à fournir une offre toujours plus large, pour intéresser toujours plus de monde. Ainsi, la société bretonne s’est également lancée dans la conception d’abris pour piscine, une construction qui utilise très aisément la technologie déjà présente pour les vérandas, dans les volets roulants électriques, nécessaires dans de nombreuses vérandas et qui suit le travail d’isolation lumineuse fait dans de nombreuses demeures, mais aussi des mobiliers en rotin, qui fournissent un agrément de qualité à la pièce et contribuent à en faire un endroit où il fait bon vivre. Enfin, les réalisations ne se limitent pas qu’aux vérandas, qui sont parfois un investissement trop lourd et une pièce plus grande que nécessaire, mais l’entreprise a étendu son savoir-faire aux sas, et en propose de nombreux exemples sur son site. Si la véranda est un véritable ajout de charme, une extension de la vie de la maison, le sas est une particularité supplémentaire qui donne un style certain à l’entrée d’une demeure, et est très pratique dans les régions pluvieuses, pour pouvoir se déchausser sans crotter tout l’intérieur. Ce qui tombe bien pour les Vérandas du Trégor, situées en Bretagne, région pluvieuse s’il en est…

Les nouvelles contraintes d’isolation

Si certaines vérandas sont surnommées parfois « jardin d’hiver », il y a une bonne raison à cela. On espère pouvoir vivre dans sa véranda même en hiver, quel que soit le climat, et profiter des beaux spectacles hivernaux tout en restant abrité, et au chaud. Or, la véranda a longtemps souffert, auprès du grand public, d’une mauvaise image liée à des problèmes d’isolation. Les plaintes étaient ainsi fréquentes, avec des propriétaires déclarant ne pas pouvoir aller dans leur pièce en été, car il y faisait trop chaud, et ne pas pouvoir non plus y rester en hiver, car il y faisait trop froid, ce qui donnait une pièce où on ne pouvait vivre durant la moitié de l’année. Et pire que tout, au coût parfois élevé de ces vérandas s’ajoutait le coût des réparations, également assez important. Mais les choses ont changé depuis, les technologies ont évolué, et les techniques d’isolation en particulier. Après tout, nous entrons dans une ère où la question énergétique a pris de plus en plus d’importance, et où de nombreux acteurs de ce secteur font la promotion d’un traitement plus intelligent de l’énergie et d’une utilisation plus raisonnée. La véranda va donc bénéficier de ces améliorations, qui comportent par exemple de nouvelles vitres, que l’on qualifie de « vitres solaires », qui assurent que la véranda soit très bien éclairée en hiver, pour bénéficier de toute la chaleur des rayons du soleil, et mieux protégée en été, là où ces rayons se font moins désirer. Dans la même optique, on a commencé à inclure aux vérandas des pompes à chaleur, cet outil très pratique qui va récupérer les calories présentes dans l’air extérieur (on en trouve même en hiver, même si le corps humain ne le ressent pas forcément), pour les faire venir sous forme d’air chaud directement à l’intérieur. Toute une transition énergétique en marche !

De nouvelles tendances esthétiques

Car il n’y a pas que la technologie qui évolue : les constructeurs de vérandas ont revu leurs offres pour correspondre aux demandes actuelles du marché. L’idée, c’est qu’une véranda doit s’adapter parfaitement au décor, quel que soit le style de la maison. Certains vont donc avoir une préférence pour les vérandas de style ancien, faîtes à partir de bois et d’acier, qui peuvent être travaillés très facilement. Même si les constructeurs actuels ont tendance à plutôt recommander l’usage du fer, le fer forgé étant très adapté aux styles traditionnels, leur conférant la stature et la dignité souvent recherchées. En comparaison, l’acier permet une structure plus fine, avec des formes un peu plus originales, c’est l’outil privilégié par ceux qui cherchent l’équilibre entre tradition et innovation. Et puis, il y a ceux qui font le choix de la modernité, qui assume l’envie d’une véranda design. Pour eux, rien de mieux que l’aluminium, le matériau de construction clairement le mieux adapté. C’est le métal de plus facile à coloriser, permettant à chacun de choisir la nuance de son choix et d’assurer un parfait mariage avec sa maison. C’est aussi le choix des possibilités, car c’est le métal le plus maniable, par conséquent le choix parfait pour les clients créatifs, qui veulent avoir une vraie originalité dans leur véranda. Le bois est quant à lui un ajout souvent employé, outre l’aspect noble et traditionnel qui s’accommode aux maisons anciennes, pour faire un contraste avec le métal, et proposer une texture supplémentaire, souvent plus forte. Néanmoins, si l’aluminium est toujours le matériau le plus plébiscité, et celui avec lequel la société des Vérandas du Trégor a pu construire son expertise, c’est que ce matériau est le meilleur pour y incorporer des ajouts modernes, que ce soit des câbles ou des systèmes de ventilation, ainsi que des coloris ton bois par exemple. Il faut penser à tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *